Inner Soul - Le forum dont vous êtes le héros

Le donateur n'a-t-il pas à remercier celui qui accepte ses dons ? Donner, n'est-ce pas un besoin ? Accepter, n'est-ce pas avoir pitié ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le parler Bordelais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AlienQueen
Modo
avatar

Masculin Nombre de messages : 192
Age : 39
Localisation : Entre deux portes
Emploi : Informaticien
Loisirs : Ciné, info, philo
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Le parler Bordelais   Ven 17 Nov - 21:00

Comme certains le savent, je pratique une étude perpétuelle sur le parler de mes contemporains. Et depuis bientôt 3 ans que j'habite à Bordeaux, elle avance à grands pas.

Commençons par les superlatifs : « gavées » et « aux taquets » (orthographes personnelles et incertaines du fait de l'emploi strictement oral de ces deux locutions).

Dans toute la galaxie, sauf à Bordeaux et dans un partie du Sud-Ouest de la France, « aux taquets » est qualitatif (et non pas quantitatif) et signifie en gros « à fond », « à mort » ou « comme un ouf ». Et bien pas dans mon nouveau chez-moi ! Ici, il veut juste dire « beaucoup ». « Arriver avec des bières aux taquets », c'est juste arriver avec beaucoup de bières. Point, ne discutez pas.

Et « gavées » a le même sens mais c'est la version pré-fixée (alors que son collègue d'infortune en est la version post-fixée). Ainsi donc, « il y a gavées de mecs qui sont arrivés avec des bières aux taquets » ne signifie pas « de gros belges bedonnants sont arrivés ronds comme des queues de pelles et prêts à faire une guindaille à tout casser». Du tout et Dieu nous en préserve ! Cela signifie simplement que beaucoup de mecs sont arrivés avec beaucoup de bière.

N.B. : ne me demandez pas pourquoi, mais les formulations paradoxales sont autorisées. On peut ainsi être « détendu aux taquets » et « avoir gavées faim ».

Dans un autre genre, sachez mes mes con-génères aiment avoir le « plus grand truc d'Europe ». Ils ont ainsi « la plus grande rue piétonne d'Europe », « le plus grand campus d'Europe », « le plus grand centre naturiste d'Europe » (!), « le plus grand choix de vin d'Europe », j'en passe et des meilleures... Vous voulez des preuves ? Moi aussi !!! Faites-une recherche Google sur « Bordeaux plus grand Europe » et vous verrez !

Mais une chose est sûre : ils ont « la plus grande gueule d'Europe »...

Un autre travers que vous ne manquerez pas de remarquer : chez moi, « sirotons un bon petit verre tranquilles entre amis » se dit (ou plutôt se hurle) : « Seeeeeeeeeeec !!! C'est looooooong !!! ». Très fleur bleue cette conception de la dive bouteille. Mais je sais qu'ici vous nous comprendrez ! ;-)

Pour finir, sachez qu'il y a au moins une particularité unique dans l'Univers, à Bordeaux. Diable ? Mais qu'est-ce ?

Son tram !

Je ne parle pas de son alimentation par le sol qui épuise les centrales nucléaires ou de son taux de pannes qui force les statisticiens à maquiller les chiffres comme des voitures volées (ou plutôt des trams volés...).

Non, rien de tout ça ! Sachez juste que l'intérieur du tram Bordelais est un espace topologique infini ! Le rêve de tous les mathématiciens devenu réalité ! Et comme la place est infinie, là-dedans, et bien les gens ne prennent pas la peine de laisser les autres descendre avant de monter. Dans n'importe quel autre moyen de transport cela provoquerait un beau bordel, mais chez moi cela « crée du lien social très très rapproché ».

Mais comme l'infini ça peut faire quand même loin à force, et bah ils ont mis les machines à composter juste devant l'entrée. Et le Bordelais est honnête, il ne se permettra jamais de rentrer sans avoir composté dans la seconde qui suit. Les autres n'ont qu'à faire le tour, c'est pas la place qui manque !

Le rapport avec le parler Bordelais ? Venez, vous comprendrez...

Alien, amoureux des mots

_________________
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louloute
Modo
avatar

Nombre de messages : 75
Localisation : Bordeaux
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Le parler Bordelais   Sam 18 Nov - 16:36

hihihi
C'est tout à fait ca!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silverdawn.skyblog.com
kakaouet
Invité



MessageSujet: Re: Le parler Bordelais   Sam 18 Nov - 19:45

On pourrait aussi rajouter...

j'en pete Smile ca c'est Toulousain :p

plusieurs significations selon la circonstance

Tu rentres du boulot :
Pffff j'en pete = j'en peux plux
une bonne douche j'en pete = j'en meurs d'envie


Vouala Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le parler Bordelais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parler Bordelais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Est-ce à votre cocher, monsieur, ou bien à votre cuisinier, que vous voulez parler? "- PARLEZ-NOUS DE VOS CASQUETTES!
» Se parler
» Je ne sais pas parler à ma prof !
» parler breton de plouhinec morbihan
» nouvelle sur le forum et besoin de parler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inner Soul - Le forum dont vous êtes le héros :: Divers-
Sauter vers: